Dépêche AFP : Des collaborateurs parlementaires alertent les sénateurs sur leur précarité

Publié le par USCP UNSA AN

USCP UNSA SénatDes collaborateurs parlementaires alertent les sénateurs sur leur précarité 

PARIS, 22 octobre 2010 (AFP) - Le syndicat USCP-Unsa, représentant les collaborateurs parlementaires de sénateurs, a distribué des tracts devant le Sénat pour "alerter" les membres de la Haute assemblée "sur les conditions statutaires et en particulier de retraite de leurs collaborateurs". 

Cette initiative a eu lieu jeudi après-midi, avant la séance, a-t-on appris vendredi de source parlementaire. 

En plein débat sur la réforme des retraites, le syndicat a distribué des tracts où l'on pouvait lire "Une retraite deprécaires pour vos collaborateurs parlementaires, est-ce vraiment ce que vous voulez?". 

 

Dénonçant "la précarité non compensée" pour les 1.000 collaborateurs du Sénat et les 2.500 de l'Assemblée, dont les salaires sont "inférieurs de 25% à ceux du privé", le syndicat réclame "la revalorisation des bases salariales, la possibilité de rachat de trimestres pour la retraite avec participation de l'employeur et des accords collectifs en concertation avec les représentants syndicaux".

 

22/10/2010 14h38 - SÉNAT-SOCIAL-RETRAITES - Monde (FRS) - AFP 

 

[NDR : Nous avions 3 dossiers de collaboratrices qui ont été forcées de partir à la retraite (en début de mandature), alors qu'elles souhaitaient continuer à travailler. Une fonctionnaire, devenue depuis collaboratrice, a elle aussi été forcée au départ par l'Assemblée. Les "vieux" coutaient trop cher aux députés et à l'institution, ils ont préféré les jeter dehors ! La peur d'une fin de carrière au chômage est donc bien confirmée par la pratique parlementaire.

Sur le sujet des retraites, il y a aussi cette histoire incroyable qui circule ; celle du collaborateur du président Monory, partant avec une retraite indigente puisque son salaire, devenu correct au fil des ans, était composé majoritairement de la prime d'ancienneté, prime n'entrant pas en compte dans le calcul de sa retraite...]


 

 

Commenter cet article