Marianne tire le portait de notre secrétaire général

Publié le par USCP UNSA AN

Alternance

Jean-François Cassant, porte-parole des précaires de la politique

Il n'y a pas que les salariés des entreprises privées qu'on jette comme des Kleenex, après des années de bons et loyaux services. Ancien assistant parlementaire de Noël Mamère, Jean-François Cassant, 42 ans, se bat, avec panache, à la tête de l'USCP (Union syndicale des collaborateurs parlementaires), pour que ses pairs, petits soldats précaires de la politique, ne soient pas débarqués par centaines à chaque alternance, sans indemnité décente ni offre de reclassement. Et ce alors qu'ils sont recrutés à bac + 6, sans pouvoir bénéficier du statut de cadre ni de primes d'ancienneté. Aujourd'hui, ce diplômé d'art et d'architecture dévoué est submergé de dossiers : après les régionales, plus de 200 collaborateurs de l'UMP et de l'UDF ont en effet été jetés sur le pavé.
Laurence Dequay   www.collaborateurspolitiques.org (notre ancien Site)

Marianne N° 368 Semaine du 10 mai 2004 au 16 mai 2004
*

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article

funkypolitk 27/02/2007 12:13

serait-il possible de lire l'article dans sa totalité?