« Le travail de collaboration avec les élus »

Publié le par USCP UNSA AN

Présentation de l'éditeur : Le travail politique n'est pas une activité solitaire d'un élu dans une institution. Il n'est pas non plus uniquement encadré, aidé et soutenu par les fonctionnaires en poste (des administrateurs du Parlement aux directeurs des services des collectivités territoriales) ou par les groupes structurés autour d'un parti ou d'une « famille politique ».
Depuis le milieu des années 1970, le recrutement de collaborateurs a été officiellement autorisé par l'octroi de simples crédits permettant de les rémunérer. Devenus depuis des agents participant au travail dans l'institution, ces collaborateurs (assistants parlementaires, membres des cabinets des collectivités territoriales, secrétaires de mairie) se sont imposés, certains sous une forme collective (les cabinets), d'autres sous une forme individuelle (les conseillers et attachés).
Tous entourent, encadrent, anticipent, écoutent et rendent compte : ils pallient la difficulté éprouvée par nombre d'élus à ne plus pouvoir satisfaire seuls les obligations de leurs mandats électifs.

Cet ouvrage, le premier à se pencher sur cette transformation du métier politique par la division nouvelle du travail politique entre les élus et leurs collaborateurs, a un double objectif. Cerner les catégories de personnels qui composent cette nébuleuse des collaborateurs aux carrières peu connues et comprendre la part qu'ils prennent au travail politique et la relation particulière qu'ils nouent avec leurs élus et les institutions. L'équipe de chercheurs qui a collaboré à cet ouvrage espère avoir ainsi offert une meilleur compréhension des conditions dans lesquelles une partie du travail politique s'effectue, la partie la moins visible, la plus fantasmée, celle des « hommes de l'ombre ».

Guillaume Courty et collectif / Edit Michel Houdiard / 1.09.2005 / ISBN 2912673437 / 312 p. / 30 € /

Groupe d'Analyse Politique
*

Publié dans Livre

Commenter cet article