Bilan de compétence

Publié le par USCP UNSA AN

Note d’information sur les droits des assistants parlementaires
au congé bilan de compétences
(mai 2004)

 

Comme tous les salariés, les assistants parlementaires peuvent effectuer un bilan de compétence à titre individuel financé par le Fongecif.

Le bilan de compétences réalisé avec l’aide d’un prestataire spécialisé est un outil incomparable pour faire le point sur ses ressources et ses priorités personnelles et professionnelles et définir un projet professionnel ou éventuellement un complément de formation.

La durée d'un bilan de compétences peut aller jusqu'à 24 heures, réparties selon un rythme de rendez-vous et un nombre de séances propres à chaque centre de bilan.

Au terme de la prestation, vous êtes seul destinataire des résultats détaillés du bilan et seul propriétaire d'un document de synthèse.

Conditions d’accès 

Le congé bilan de compétences est accessible à toute personne salariée en CDI depuis au moins 5 années dont 1 année chez son employeur actuel.

Les personnes anciennement titulaires d’un CDD doivent justifier de 2 années en qualité de salarié au cours des 5 dernières années dont 4 mois consécutif ou non sous CDD au cours des 12 derniers mois.

Conditions de réalisation 

On peut réaliser son bilan de compétences : sur les heures habituelles de travail. Il faut alors formuler une demande d'autorisation d'absence auprès de l’employeur 4 mois avant la date de début.

Ou en dehors des heures habituelles de travail (pas de demande d'autorisation d'absence à formuler auprès de l’employeur).

Conditions de financement par le Fongecif

Le dossier de demande de prise en charge financière, dûment complété, doit parvenir au Fongesif Ile-de-France au plus tard 45 jours calendaires, avant le début du bilan de compétences.

 

Chaque demande est examinée par une commission paritaire, composée de représentants des organisations patronales et de salariés, dans le cadre des possibilités budgétaires du Fongecif et de ses priorités (en cas de refus, possibilité de solliciter le réexamen de demande de financement dans les deux mois qui suivent la notification du refus).

Le montant de la prestation est ensuite pris en charge par le Fongecif et le règlement sera effectué sur présentation d’une attestation de présence et de remise du document de synthèse. Il n’y a pas d’argent à avancer mais certains centre de bilan demande une participation personnelle car pratiquant un tarif supérieur au plafond de financement du Fongecif.

Comment choisir un centre de bilan

Le bilan de compétences repose sur une démarche volontaire et le choix du centre de bilan s’effectue en toute liberté sur une liste de centres accrédités par le Fongecif.

Certains centres parisiens ont déjà effectué des bilans pour des assistants parlementaires et sont en contact régulier avec les organisations représentatives de la profession :

Chapoutier-Bazzuri Conseil

81 rue de Clichy

75009 Paris

Tél. : 01.42.81.23.56

JE Conseil

 41 rue Lafayette

75009 Paris

Tél. : 01.40.16.01.10

Pour effectuer son bilan en province, il faut choisir un organisme important disposant d’antennes sur tout le territoire, par exemple :

BPI

 16 rue Vivienne

75002 Paris

Tél. : 01.55.35.70.75

Right Garon Bonvalot

 65 rue de la Victoire

 75009 Paris

Tél. : 01.53.21.62.00

Liste complète disponible sur demande au Fongecif idf : 01.44.10.58.58 http://www.fongesif-idf.fr/


Fongecif idf pour l'Assemblée nationale :
www.fongecif-idf.fr/
 
Formation ENA pour les collaborateurs de l'Assemblée nationale, du Sénat et du Parlement européen :
www.ena.fr/ena.php?Id=004022014&Retour=004022&profil=018006
 
Formations Sciences po :
www.sciences-po.fr/
 
Autres formations
Bilan de compétence :
www.fongecif-idf.fr/bilan_competence/index.html
www.paris4.sorbonne.fr/html/formatcontin/valid.htm
 
Université Paris-Sorbonne (service de la formation continue) :
www.paris4.sorbonne.fr/html/formatcontin/index.htm

Publié dans Formation

Commenter cet article