Encore un député condamné !

Publié le par USCP UNSA AN

Yves Censi perd devant les Prud'hommes
Justice. Il doit indemniser son ancienne assistante licenciée.

Le conseil des Prud'hommes de Rodez a rendu, hier, son jugement dans le litige qui opposait Alexandra Recoules à son ancien employeur le député UMP Yves Censi. Assistante parlementaire de juillet 2002 à mai 2007, Alexandra Recoules avait été licenciée. Hier, le conseil des prud'hommes a entièrement donné gain de cause à Alexandra Recoules : d'une part, le conseil s'est déclaré territorialement compétent (Me Catherine Laudou, avocate parisienne d'Yves Censi, avait soulevé l'incompétence, souhaitant que le procès se tienne à Paris).

Par ailleurs, le conseil a considéré que ce licenciement n'avait pas de cause réelle et sérieuse. Le protocole transactionnel est annulé. Yves Censi est condamné à verser à Alexandra Recoules 9 500 € de dommages et intérêts et 600 € au titre de l'article 700, et au paiement d'éventuels dépens.

Me Terrié se dit « satisfait de cette décision appréciée souverainement par le conseil ».

Pour sa part, Me Laudou attend de recevoir le jugement avant de décider avec Yves Censi (que nous avons tenté de joindre hier) de l'opportunité de faire appel de la décision.

B.-H. S.-P. / Publié le 11/03/2009 La Dépêche


Publié dans Revue de presse

Commenter cet article