Un collaborateur parlementaire raconte l'histoire d'un destin brisé, celui d'Ingrid Betancourt

Publié le par USCP UNSA AN

Note de l'auteur : Ingrid Betancourt a été prise en otage, en compagnie de Clara Rojas, le 23 février 2002 par les Farc. Elle se rendait à San Vicente del Caguàn pour témoigner de sa solidarité avec le maire - élu de son petit parti Verde Oxigeno - et les habitants de ce village qui avaient accueilli les négociations de paix.
   La fin des discussions entre gouvernement et guérilla allait laisser place à la violence des armes et replonger le pays dans ses affres. Pour honorer sa parole, Ingrid a défié la peur, le danger et la guerre. Elle a mené des combats, affronté les critiques, rêvé d'une autre Colombie.
   Je veux faire partager le souvenir lumineux de cette femme libre, courageuse, à l'idéal chevillé au corps. Livrer le récit de son engagement, de ses espoirs et de ses défaites dans une Colombie gangrenée par la violence et les méfaits de la corruption.
   Sa voix intransigeante résonne encore à l'adresse des Farc : "/No màs secuestros ! Plus d'enlèvements!"

Ingrid, Sergio Coronado - Fayard - 20.02.2008 - 285 pages - ISBN 978-2-213-63532-3 - 18 €

[NDR : Notre collègue, Sergio Coronado, collaborateur parlementaire au Parlement européen puis à l'Assemblée nationale, vient de publier un ouvrage intitullé Ingrid. Ce livre est l'histoire en 10 chapitres, d'une franco colombienne entrée en politique, dans un pays en guerre... L'otage la plus tristement célèbre de la planète : Ingrid Betancourt. Prisonnière - comme 2.580 autres personnes - depuis 6 ans, des Farc et d'un système politique colombien dévoyé...]


Publié dans Livre

Commenter cet article